Comment confectionner une cascine

Une cascine est une maison d'alpage tessinoise construite toute en pierre et en bois.

Pour cette cascine, j'ai préparé de la pâte naturelle, de la pâte colorée avec du café (brun clair) et de la pâte colorée avec du cacao non sucré (brun foncé).
Le mieux est de dessiner les contours de la maison avant de commencer (sur une feuille de cuisson sulfurisée ou sur du papier alu).
D'abord confectionner la porte et les poutres qui l'entourent.

Ensuite préparer les pierres de mur. Abaisser la pâte à différentes épaisseurs. Couper des lamelles de largeur égales (cela donne l'épaisseur du mur).
Couper ensuite ces lamelles en petits rectangles de différentes longueur. ce n'est pas grave si la pâte sèche pendant qu'on travaille.

Poser le 1er rang de pierres en bas, de chaque côté de la porte. Mouiller légèrement au-dessus et poser le 2eme rang de pierres.
Continuer jusqu'à deux rangs au-dessus de la porte.

Préparer les pierres de toît. Abaisser la pâte (pas trop fine). Couper des lamelles plus larges que celles du mur. Couper des rectangles de différentes longueurs.

Mouiller légèrement le haut du mur. Poser le premier rang de pierres en chevauchant le dernier rang du mur.
Mouiller légèrement le haut et continuer jusqu'à la hauteur voulue.

La cheminée est nécessaire. A faire selon la même méthode, en empilant des petits rectangles. Laisser un trou sur le devant avant de poser un grand rectangle sur le tout.

Aplatir un morceau de pâte qui fera le socle. Arrondir le devant et couper bien droit derrière. Il faut qu'il déborde un peu de chaque côté. Le coller en mouillant le bas du mur et en pressant légèrement. Ne pas le faire trop grand sinon il s'affaissera en cuisant.

Ajouter les éléments de décors en les collant avec un peu d'eau.
Si j'ai bien compris, les barres en bois de chaque côté servent à suspendre le linge ou les bidons à lait à l'envers pour qu'ils sèchent.

Quand tout était bien cuit et bien sec, j'ai verni (avec une bombe) avec du verni incolore et mat.

La cascine du Valdo

Pour cette cacine, reproduction de celle de mon beau-papa, j'ai teinté la pâte avec de la gouache grise et verte, et avec du cacao non sucré.
A la cuisson, cela avait une odeur horrible... je ne sais pas si je le referais.

J'ai commencé par l'arbre. Le tronc, puis le rond de feuilles extérieures, en allant vers l'intérieur.
Ensuite les marches d'escaliers et les portes. Le bas des portes est double, car on ne laisse jamais une porte entièrement ouverte en été sinon les vaches entrent!!!

Pour les pierres, voir ci-dessus.

J'ai fini par le socle et les éléments de décor.

Quand tout était bien cuit et bien sec, j'ai verni (avec une bombe) avec du verni incolore et mat.